Comment me préparer pour les universités

Université : réussir sa rentrée en 5 conseils

Comment me préparer pour les universités

Article paru sur le site Internet : www.studyrama.com

Réussir sa rentrée en 5 conseils

Cours magistraux, travail personnel, partiels : l’univers de la fac a de quoi dérouter, même le plus brillant des lycéens. Voici 5 conseils pour vous aider à gérer cette transition et à réussir vos tout premiers pas à l’université.

apprendre-le-francais-en-france-universite

1. Trouvez des repères

« Le principal obstacle pour les jeunes étudiants qui arrivent à la fac est le manque de représentation » témoigne Marie Blain, responsable du service « Université lycée » à l’université de Nantes. Vous allez en effet débarquer dans un endroit qui fonctionne très différemment du lycée, que ce soit dans l’organisation des cours, de l’évaluation, le rapport aux enseignants ou aux autres étudiants.

2. Adoptez le bon rythme

  « Il faut assimiler que le temps de cours n’est pas égal au temps de travail ! » atteste Marie Blain. Et ne pas hésiter à le faire savoir à sa famille et à ses amis qui pensent, comme beaucoup de monde, que la fac offre plein de temps pour soi (entre autres idées reçues)… « Il est important de prévoir à l’avance ce que l’on fait lorsqu’on a trou dans son emploi du temps ». S’organiser est le meilleur moyen de ne pas être tenté de rentrer chez soi ou buller à la cafét plutôt que travailler à la bibliothèque.

3. Soyez autonome

Fini le temps où les enseignants pouvaient vous recadrer, où les devoirs réguliers vous permettaient de savoir où vous en étiez, désormais, vous allez devoir vous débrouiller comme un(e) grand(e) ! « Les étudiants en ont conscience de façon théorique mais ne peuvent pas vraiment anticiper. C’est souvent le plus grand dépaysement qu’ils auront à vivre pendant leur cursus » raconte Marie Blain.

4. Intégrez-vous

Etre autonome ne veut pas dire… être seul ! « Certains étudiants se disent qu’ils sont là uniquement pour bosser, négligent leur vie sociale et finissent pas déprimer, témoigne Marie Blain. Or la réussite des études passe aussi par son épanouissement personnel ». Le fait d’avoir (ou de se faire) un réseau et des amis permet de se sentir bien sur le campus, d’avoir plaisir à s’y rendre, et d’être fier d’appartenir à son établissement « Non seulement cela rassure, mais en plus cela réduit les risques de décrochage car à plusieurs, on se soutient, on s’entraide ».

5. Demandez de l’aide

Au bout de 2 ou 3 semaines, vous avez le sentiment d’être largué ? N’attendez surtout pas que les choses passent, souvent elles ne font qu’empirer ! Le réflexe à avoir : demander de l’aide. Si le problème concerne les cours, tournez-vous vers votre enseignant référent ou un tuteur, si vous vous sentez stressé ou angoissé, poussez la porte de la médecine universitaire qui dispose d’un service d’écoute, et si vous avez l’impression de ne pas être dans la bonne voie, rendez-vous au service d’information et d’orientation qui pourra vous aider à vous réorienter…

Lire l’article complet sur studyrama.com

Articles

    Catégories

    Joignez-vous à plus de 100 000 étudiants d’Azurlingua Maintenant

    Faites partie de l’école Azurlingua pour poursuivre votre carrière.

    2019-07-01T12:32:15+00:00

    Nous contacter

    Azurlingua - 47, rue Hérold 06000 Nice, France

    Phone: +33 (0)4 97 03 07 00

    Fax: +33 (0)4 97 03 07 03

    Web: azurlingua.com

    bonjour-de-france