Monaco

Apprenez le français à Nice et partez à la découverte de Monaco avec l'école Azurlingua !




histoire


1297

Déguisé en moine, François Grimaldi pénètre dans la place forte Monaco. Les armoiries s’ornent désormais de deux moines en armes.

1301

Les Grimaldi perdent le contrôle de Monaco.

1331

Charles 1er reconquiert le Rocher.

1512

Louis XII, roi de France reconnaît l’indépendance de Monaco.

1525

Monaco passe sous protectorat espagnol.

1612

Le Prince Honoré II prend le titre de Prince et Seigneur de Monaco.

1641

La garnison espagnole est remplacée par une garnison française.

1861

Le Prince renonce aux villes de Menton et Roquebrune.

1869

Suppression de l’imposition directe.

1879

Inauguration de l’Opéra de Monte-Carlo.

1889

Albert 1er accède au trône.

1906

Fondation de l’Institut Océanographique.

1911

La Principauté devient une monarchie constitutionnelle.

1929

1er Grand Prix Automobile de Monaco.

1942

Première émission de Radio Monte-Carlo.

1956

Le Prince Rainier III épouse Grace Kelly.

1974

Création du Festival International de Cirque.

1993

Monaco est admis à l’ONU.

1974

700ème anniversaire du règne des Grimaldi.

découvrir


Etat indépendant et souverain

Situé aux pieds des Alpes du Sud et bordant la Méditerranée, la Principauté de Monaco partage ses frontières terrestres avec plusieurs communes françaises des Alpes-Maritimes: Cap-d'Ail, La Turbie, Beausoleil et Roquebrune-Cap-Martin. Dès la plus haute Antiquité, le Rocher de Monaco sert de refuge aux populations primitives. Cependant, l'histoire de Monaco commence véritablement à partir du XIII siècle. Le 10 juin 1215 marque la naissance de la future Principauté, ce jour-là, la famille génoise des Gibelins pose la première pierre de la forteresse qui est aujourd'hui le Palais Princier. Pour y attirer des habitants, les premiers maîtres du Rocher accordent aux nouveaux arrivants de précieux avantages tels que la concession de terres, ou l'exemption de taxe. L'histoire de Monaco est associée depuis 700 ans à celle de la Famille Grimaldi.

La langue officielle est le Français

L'Italien et l'Anglais sont aussi couramment pratiqués. La langue traditionnelle monégasque "le monegù" est utilisée par les "Anciens" et est enseignée dans les écoles de la Principauté. L'unité monétaire est l'Euro. Des pièces monégasques de même valeur que les pièces françaises sont en circulation. La devise de Monaco et de ses princes: "Déo Juvante" (Avec l'aide de Dieu) La religion catholique est la religion d'Etat.

La population de la Principauté

Elle compte 29.972 habitants (selon le recensement officiel de 1990) qui comprennent 5.070 Monégasques, 12.047 Français, 5.000 Italiens. Plus de 100 nationalités sont représentées. Aujourd'hui, la Principauté de Monaco s'étend sur 195 hectares, dont près de 40 ont été gagnés sur la mer au cours des 20 dernières années. Elle longe la mer sur 4.100 mètres et culmine à 163 mètres. La Principauté ne forme qu'une seule commune, Monaco, dont les limites se confondent avec celle de l'Etat.

Les cinq quartiers de la Principauté de Monaco

Monaco-Ville : Sur le Rocher, la vieille cité fortifiée avec le Palais Princier, les remparts, les jardins, la Cathédrale et le Musée océanographique. La Condamine : Le quartier du Port Hercule. Monte-Carlo : fondé en 1866, sous le règne du Prince Charles III qui lui donna son nom. Le Larvotto : Ce quartier se compose de son Casino de renommé internationale, de ses grands hôtels et d'espaces de loisirs de réalisation récente (la plage du Larvotto, le Monte-Carlo Sporting Club, les jardins des Boulingrins). Fontvieille : Une grande réalisation technique avec l'enrochement, sur des fonds de 40 mètres, d'un terre plein de 22 hectares supportant un complexe urbain, touristique et sportif jouxtant un port de plaisance et une zone industrielle non polluante) et Moneghetti : Les Révoires et le Jardin Exotique qui forment la frontière avec la commune française de Cap-d'Ail.

Quelques mots sur le casino

Oeuvre d'un architecte entré dans l'histoire, Charles Garnier, à qui l'on doit également le majestueux Opéra de Paris, le Casino de Monte-Carlo a été dès l'origine dédié à l'Art du Jeu. Des fresques exécutées à la manière du peintre Boucher, des bas-reliefs, sculptures et cariatides, un atrium époustouflant tout de marbre et d'or, l'architecture donne au lieu sa solennité et aux émotions une profondeur inoubliable. Bâtit en 1863, adossé à la mer, le Casino de Monte-Carlo a vu s'écrire les plus grandes heures de Monte-Carlo et donné aux jeux leurs lettres de noblesse. Le Casino abrite également l'Opéra de Monte-Carlo, dont les saisons exceptionnelles se succèdent dans un décor éblouissant.

Le palais de Monaco

La résidence officielle des princes de Monaco depuis 1297. Il est situé en haut d’un rocher surplombant la méditerranée de 60 m, est à la fois le coeur et l’âme de la Principauté.

Le musée océanographique

A pour mission de développer et de faire connaître au public l’océanographie à travers les collections historiques du Prince fondateur, les expositions ou les collections vivantes de ses aquariums.

La Cathédrale de Monaco

Est un édifice romano-byzantin. Elle abrite quelques trésors artistiques remarquables comme le retable de saint Nicolas réalisé par Louis Bréa en août 1500.

Les jardins St-Martin

Offrent une vue plongeante et féerique sur la mer. Its view from the top.

Casino et Opéra de Monte-Carlo

Casino et Opéra de Monte-Carlo Son «atrium» dallé de marbre, entouré de 28 colonnes ioniques en onyx donne accès à la salle de l’Opéra. Sa scène est depuis plus d’un siècle le cadre de créations lyriques internationales, de concerts prestigieux et ballets exceptionnels.